Menu
Retour

Christian, Gland

Le port de lentilles souples était mon quotidien depuis l’âge de 15 ans. J’en ai aujourd’hui 33. Je supportais très bien mes lentilles et ne les enlevais que pour dormir. Ces dernières années, je me suis intéressé à la technique du Lasik. De plus en plus de personnes autour de moi avaient subi cette opération à leur plus grande satisfaction, tout comme mon amie en 2001 déjà, à Paris. Petit à petit, l’idée de me faire opérer fait son chemin, pour finalement mûrir, nourrie des expériences positives de mon entourage.

En juin 2007, après avoir été particulièrement gêné aux yeux à cause du rhum des foins (avec les lentilles qui ne se remettent jamais au bon endroit après une séance de grattage !) je décide de me faire opérer. Je ne veux recevoir de recommandations de personne quant au choix du médecin. Je fais ma recherche sur internet et tombe immédiatement sur le centre Vision Laser. Je prends rendez-vous pour un premier examen. Je suis rassuré et conquis : la qualité de l’accueil, des divers examens et de l’information suffisent à me convaincre définitivement. L’opération aura lieu en octobre.

Le jour J je me rends sur place, anxieux mais déterminé. La prise en charge est irréprochable, je suis conduit en salle d’opération. Une brigade d’hommes et de femmes masqués m’y attendent déjà. Je suis installé sur la table et l’opération commence immédiatement. Je suis continuellement rassuré par le médecin en charge qui me commente les différentes étapes. Tout se passe très vite, avec une légère gêne certes, mais sans douleur aucune. L’opération est déjà finie. Je peux rentrer chez moi et j’ai déjà l’impression de bien voir, même si je suis ébloui par la lumière et que la vision est brumeuse. Je me repose tout l’après-midi, tout se passe sans douleur. Le lendemain, ô miracle, je vois. Lunettes, lentilles, produits sont mis à la poubelle. L’opération a réussi, les examens post-opératoires le confirment.

Je remercie toute l’équipe et les médecins du Centre Vision Laser pour la qualité de leur intervention et de leur accueil et ne peux que vivement recommander à toutes celles et ceux qui douteraient encore de s’y rendre sans plus attendre.